Blue Flower

Edito :

Cet été, qui n’est pas encore terminé, aura été particulièrement chaud. Au sens propre, par les accidents climatiques, partout dans le monde, qui ont causé nombre d’inondations, de glissement de terrains, d’incendies violents avec leur cortèges de forêts dévastées, de maisons détruites, de populations précarisées. Chaud aussi parce que la violence n’a pas connu de trêve estivale, aucune région du monde n’a été épargnée par les attentats, les guerres, les répressions. Chaud enfin car nombreux ont été les leaders politiques qui ont soufflé sur les braises d’un monde devenu comme un volcan qui menacerait d’entrer en éruption.

Tout en étant Conscient de ces convulsions qui pèsent sur l’avenir du monde, Le Temps des Cerises, ni trop pessimiste, ni trop optimiste, continue à creuser son sillon et vous propose pour sa rentrée :

Dès le 26 septembre, un Café Cerise intitulé « L’année 1917 ». Encore une année de guerre direz vous, et une des plus meurtrières, mais qui nous rappelle que ce n’est pas l’humiliation du vaincu qui maintient une paix chèrement acquise, mais l’effort pour transformer la haine en amitié, nos différences en richesses. Et alors on ne peut que penser à la grande Dame qui s’est éteinte en début d’année, et qui réchappée des camps de la mort a mis toute son âme et toute son énergie pour promouvoir l’amitié entre le France et l’Allemagne.

Suivra en octobre, le 21, notre grande Conférence-débat intitulée « Les rendez vous manqués avec les souffrances muettes des enfants ». Ces enfants dont la maltraitance n’a pas été détectée, devenus adolescents puis adultes peuvent basculer et entrer dans des comportements à risque, envers eux-mêmes et leur famille aussi bien qu’envers la société (tendance suicidaire, violence, drogue, alcool, reproduction envers leurs propres enfants, extrémisme...). Comment restaurer la communication qui s’est bloquée ? Comment réparer la relation endommagée ?

Puis enfin en novembre, ce sera un Café Cerise avec pour thème « L’œuvre émancipatrice de la République Espagnole. ». La guerre d’Espagne, tout le monde en sait peu ou prou quelque chose. Mais la République qui l’a précédée, qu’en sait-on ? Sait-on que cette République Espagnole, pacifiquement instaurée en 1931, tenta dans sa très courte vie de faire passer l’Espagne du XIX° au XXI° siècle. Au-delà des mythes romantiques, ce sera des avancées sociales, politiques, culturelles et sociétales portées par cette république dont il sera question.